Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > Informations diverses

Informations diverses

TPI,CIJ,corruption

mardi 22 mars 2005


TPI

Avec l’arrivée à La Haye de Drago Nikolic, ancien officier de sécurité de la brigade de Zvornik, unité de l’armée de Mladic la plus impliquée dans le massacre de Srebrenica et celle de son commandant, le général Vinko Pandurevic, inculpé de génocide, ce sont maintenant huit officiers serbes qui viennent de se rendre « volontairement », ces dernières semaines, à la justice internationale. Cette remarquable accélération des transferts devant le TPI est le fruit d’une action concertée des gouvernements de Belgrade et de Banja Luka, le général Pandurevic ayant été « persuadé de se rendre volontairement au cours de ses entretiens avec le ministre le ministre de l’intérieur serbe [de Belgrade], Zoran Stojkovic ».

On ne manquera pas de rapprocher ces mouvements des conversations que devaient avoir, au même moment, à Bruxelles , Boris Tadic et Vojislav Kostunica. Ils avaient à examiner avec Javier Solana divers sujets d’actualité, dont celui de l’avancement des travaux sur l’étude de faisabilité concernant la préparation de l’adhésion éventuelle de la Serbie-Monténégro à l’Union européenne. Moscou dément, opportunément, que la Russie abrite des suspects en fuite.

CIJ

Le représentant de la B.-H. devant la Cour Internationale de Justice, Sakib Softic, a déclaré qu’il était possible que cette juridiction rouvre le débat sur sa compétence lorsque la procédure sur la plainte déposée par la Bosnie contre la Serbie-Monténégro débutera le 27 février 2006. La partie serbe tirera sans doute un argument à son profit de la déclaration d’incompétence faite par la Cour au sujet des bombardements de l’OTAN sur la Serbie. Si la demande de la Bosnie aboutissait, la Serbie risquerait de se voir condamnée à payer de très lourdes réparations (on parle d’une centaine de milliards d’euros ).

Lorsque la CIJ a statué une première fois sur sa compétence dans l’affaire de la plainte de la Bosnie, 14 juges sur 15 se sont prononcés dans un sens positif, mais un tiers d’entre eux doit être renouvelée début 2006.

CORRUPTION

Une accusation de corruption, tournant autour de la grosse firme de commercialisation de viande d’Herzégovine « Lijanovici » est portée contre un groupe de personnes incluant notamment le membre croate de la Présidence tripartite de B.-H. Dragan Covic et le Président de la Cour constitutionnelle de B.-H. Mato Tadic. Le premier est suspecté d’avoir touché illégalement un million de marks et le second 200.000 €. L’accusation, lancée par le procureur international Mats Matson, a été confirmée par le juge international S. Swanson.

D’après « Oslobodjenje », le président du HDZ ( principal parti nationaliste des Croates de B.-H.) Barisa Colak et le chef de cabinet de D. Covic, se seraient déplacés à Bruxelles pour plaider la cause de celui-ci alors que le Conseil d’implantation des accords de Dayton (PIC), appuyé par la plupart des autorités internationales, exige sa démission de la Présidence de la B.-H. Dagan Covic doit se présenter devant le tribunal le 22 mars, après avoir fait un déplacement au Vatican.

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP