Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > Europe du Sud-Est > Les Femmes en Noir-Belgrade

Les Femmes en Noir-Belgrade

mercredi 2 février 2005


Une manifestation "Extradez-les" s’est déroulée à Belgrade à l’initiative des "Femmes en Noir" le 10 décembre dernier à l’occasion de la Journée internationale des Droits de l’Homme. Bien que les autorités aient interdit toute démonstration devant le Parlement de la République de Serbie, la manifestation s’est pourtant déroulée les 9 et 10 décembre 2004 sur la Place de la République de Belgrade. Quelques jours plus tard, le 16 décembre, des membres du mouvement pour la paix "Neda" ont organisé une manifestation similaire à Zajecar. Vu l’importance que revêt la coopération avec le Tribunal pénal international de La Haye pour leur pays, d’autres associations ont décidé de poursuivre cette action dans différentes villes - Novi Sad, Vrbas, Nis, Leskovac, Novi Pazar, Negotin... Le slogan : "Extradez-les... !" a été lancé dans toute la Serbie comme acte de solidarité, de civisme, de coopération et de soutien mutuel...

Texte de l’appel :

"NOUS EXIGEONS :

1. Une coopération totale et inconditionnelle avec le Tribunal de La Haye.
L’absence de coopération avec ce Tribunal entraînera notre isolement international et les actuelles et futures générations devront en payer le prix !

2. L’extradition immédiate et inconditionnelle des personnes accusées de crimes de guerre !

D’après les informations disponibles, 17 personnes soupçonnées de crimes de guerre circulent librement sur le territoire de la Serbie-Monténégro. Nous refusons de partager nos rues, nos villes et notre pays avec des fauteurs de guerre ! Est-il normal de glorifier ces criminels et les actions qu’ils ont commises en notre nom ?

3. L’amendement d’urgence de la Loi autorisant l’octroi d’une aide financière aux inculpés se trouvant à La Haye et à leurs familles !

Bien que la liste de L’Initiative populaire (avril 2004) protestant contre cette Loi ait recueilli 18.102 signatures, l’Etat s’est approprié 192.000 euros au nom de ce soutien. Nous considérons qu’il serait plus juste, vu l’actuelle situation financière, d’investir ces sommes dans l’assurance-maladie, l’éducation et la culture..

4. Fouiller d’urgence les charniers !
Selon nos informations il existe encore trois charniers où les victimes de l’ancien et criminel régime serbe restent enterrées. Taire le crime ne peut pas l’effacer. C’est pourquoi nous recherchons la vérité !

Chers concitoyens, organisations non-gouvernementales, partis démocratiques, syndicats et médias, nous vous lançons un appel pour que vous participiez à notre action, pour que nous unissions nos forces et exigions la vérité, les responsabilités et la justice !

IL N’Y AURA NI PAIX NI RECONCILIATION SI LES AUTEURS DE CES CRIMES NE SONT PAS PUNIS
NIER LE CRIME REVIENT A POURSUIVRE LA GUERRE
AU NOM DE LA DIGNITE DE TOUTES LES VICTIMES, AU NOM DE LA PAIX ET DE NOTRE FUTUR "


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP