Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > Nouvelles tensions entre le Haut-Représentant et le SDS

Nouvelles tensions entre le Haut-Représentant et le SDS

mardi 27 septembre 2005


L’échec de la réforme de la police, imputé exclusivement par Paddy Ashdown au SDS (formation fondée par Radovan Karadzic), a entraîné une tension croissante des relations entre le Haut-Représentant et ce parti qui dirige l’entité serbe.

Cette nouvelle phase de la crise provoquée par cet échec a commencé avec la conférence de presse commune que le Haut-Représentant a tenue, le 22 septembre, avec l’ambassadeur des Etats-Unis, l’ambassadeur britannique au nom de la présidence de l’U.E., et le chef de la représentation de l’U.E en Bosnie-Herzégovine. Une mise en garde sur les conséquences de l’isolement de toute la B.H., et particulièrement de la R.S. était adressée aux dirigeants de l’entité serbe, adjurés une dernière ( ?) fois de revenir sur leur refus d’accepter cette réforme, refus qui empêche l’ouverture des négociations d’un accord de stabilisation et d’association entre la B.-H. et l’Union européenne.

Cette invite des plus pressantes était suivie le 23 septembre d’une lettre envoyée par le Haut-Représentant au membre serbe de la Présidence de B.-H. Borislav Paravac et à la ministre des finances de R.S., Svetlana Cenic, relative à des irrégularités qui auraient été relevées dans les comptes du SDS, et devraient aboutir à des sanctions financières contre ce parti.

Les dirigeants du SDS ont réagi en annonçant qu’ils entameraient des poursuite judiciaires contre Paddy Ashdown, accusé de vouloir la ruine financière de leur parti, devant une juridiction du Royaume-Uni ou d’un autre pays de l’U.E. Ils attendent que leurs partenaires au gouvernement central de B.-H., SDA et HDZ, les soutiennent dans cette démarche, faute de quoi, ils provoqueraient une crise gouvernementale.

En rappelant que Belgrade va sans doute entamer ces négociations interdites à la Bosnie-Herzégovine, on relèvera que dans le même temps, le gouvernement serbe propose comme candidat au poste de ministre de la défense de la Serbie-Monténégro, un général des services de santé connu comme étant un proche de Mladic, peut-être comme l’avancent certains médias de la capitale serbe, pour l’inciter à se rendre au TPI...

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP