Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > Europe du Sud-Est > Le Parlement européen adopte un rapport sur les Balkans occidentaux et une (...)

Le Parlement européen adopte un rapport sur les Balkans occidentaux et une résolution sur la Bosnie-Herzégovine

samedi 25 avril 2009



  Communiqué de presse du Parlement européen du 24 avril 2009

" Un avenir européen pour les Balkans occidentaux.

L’UE doit maintenir ses engagements vis-à-vis des pays des Balkans occidentaux, tel est le principal message des députés qui ont adopté un rapport d’initiative relatif à l’avenir de cette région. Ils ont également approuvé une résolution sur la situation en Bosnie-Herzégovine.

Comment consolider la stabilité et la prospérité de la région des Balkans occidentaux ? Dans un rapport d’initiative sur cette région et une résolution sur la situation en Bosnie-Herzégovine, le Parlement met en avant le rôle primordial de l’Union européenne dans ce domaine.

*Balkans occidentaux : l’UE en ligne de mire*

"/La perspective de l’adhésion à l’UE et les avantages qui en découlent constitue la première garantie de stabilité et le principal moteur des réformes pour les pays des Balkans occidentaux/" souligne le rapport d’initiative de Anna Ibrisagic (PPE-DE, SE) adopté à une large majorité par 305 voix pour, 35 voix contre et 8 abstentions. Selon le Parlement, l’influence de l’Union européenne dépend de la crédibilité de son engagement visant à permettre aux États de la région qui satisfont intégralement aux critères de Copenhague de devenir membres à part entière de l’Union européenne. Ainsi les députés invitent la Commission et les États membres à maintenir fermement leur engagement en faveur de l’élargissement futur incluant les Balkans occidentaux.

En outre, le Parlement souligne que toutes les parties concernées doivent "/déployer des efforts importants afin de trouver des solutions acceptables pour les deux parties aux conflits bilatéraux restés en suspens entre des États membres de l’Union européenne et des pays des Balkans occidentaux ainsi qu’entre les pays des Balkans occidentaux eux-mêmes/".

Concernant les visas, il est important, selon le rapport, d’assouplir le régime des visas Schengen pour les citoyens des Balkans occidentaux. Les députés se félicitent par conséquent du dialogue engagé sur la question de l’assouplissement du régime des visas.

Les parlementaires évoquent également la coopération avec le Tribunal pénal international pour l’ex Yougoslavie (TPIY) soulignant que "/la coopération pleine et entière avec le TPIY/" constitue une condition essentielle du processus d’adhésion.

Préoccupés par les ingérences politiques dont les médias font l’objet ainsi que par le climat de menaces et de harcèlement qui pèse sur les journalistes d’investigation, les députés demandent aux États des Balkans occidentaux de respecter pleinement les droits des journalistes et des médias indépendants "/en tant que pouvoir légitime dans un État européen démocratique/".

Enfin, les députés soutiennent logiquement le dialogue interparlementaire au niveau régional et soulignent l’importance "/d’associer pleinement les parlements nationaux/" des pays des Balkans occidentaux au processus d’intégration européenne.

*Bosnie-Herzégovine : les députés dénoncent l’absence d’une vision politique commune*

"/Seul un Etat unique et souverain de Bosnie-Herzégovine pourra espérer rejoindre un jour l’UE/", affirme une résolution déposée par Doris Pack (PPE-DE, DE) et adoptée par 305 voix pour, 23 voix contre et 12 abstentions. Inquiets de la dégradation du climat politique dans ce pays, les députés déplorent le "/peu d’attention/" accordé par le Conseil et le "/manque de détermination/" des Etats membres de l’UE de s’attaquer à cette question.

Dans la résolution, les députés mettent en avant quatre points-clés pour le futur du pays :

* mener à bien la réforme constitutionnelle en priorité,

* renforcer le mandat du Haut-représentant,

* régler la question des minorités ethniques,

* clarifier le rôle du représentant spécial pour l’UE : le représentant spécial de l’UE pour la Bosnie-Herzégovine, le diplomate autrichien Valentin Inzko, a pris ses fonctions le 26 mars dernier."


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP