Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > Les relations interreligieuses en B.H.

Les relations interreligieuses en B.H.

jeudi 5 février 2004


Le Cardinal Vinko Puljic, archevêque de Sarajevo, a mis fin à sa participation au Conseil interreligieux de Bosnie-Herzégovine. Cette démission, la première du genre, date de l’été dernier mais n’a été annoncée et confirmée que le 24 janvier 2004. Selon le communiqué publié par l’archevêché, cette décision a été prise au lendemain de la visite du Pape Jean-Paul II à Banjaluka (B-H). L’église catholique de Bosnie-Herzégovine n’a donné aucune explication, mais le fait que le communiqué ait été publié au lendemain de l’arrestation par la SFOR d’Anto Jelavic, ancien président du HDZ (Union démocratique croate) semble caractéristique. Cette arrestation a soulevé une vague de protestations chez les nationalistes croates, qui exigent une réunion extraordinaire des Parlements de Bosnie-Herzégovine et de la Fédération de B-H.

On apprend, par ailleurs, que l’Eglise catholique avait proposé, lors de la visite du Pape, la signature d’un accord destiné à régler la question du statut de cette église en Bosnie-Herzégovine. Or, rien n’a été encore fait ! L’accord n’a pas été signé en raison de l’opposition "des autres", nous ont déclaré certains représentants de l’Eglise catholique.

Le président du conseil interreligieux, qui réunit les hauts dignitaires des communautés catholique, orthodoxe, musulmane et juive, s’est adressé à la conférence épiscopale de Bosnie, lui demandant de désigner "une personnalité susceptible de participer, au nom de l’Eglise, aux futurs travaux du Conseil interreligieux".

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP