Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > La RS veut réagir aux décisions de Miroslav Lajcak

La RS veut réagir aux décisions de Miroslav Lajcak

jeudi 25 octobre 2007


L’Assemblée nationale de RS se réunira le 29 octobre pour délibérer des mesures que l’entité serbe compte prendre en réponse aux décisions annoncées par Miroslav Lajcak pour pallier la paralysie des institutions centrales de l’Etat de BH, parlement et gouvernement.

Les explications détaillées, écrites et orales, fournies par le Haut-Représentant et ses collaborateurs, pour démontrer que les modifications prévues ne portaient en rien atteinte à l’égalité des "peuples constitutifs" du pays et au "vote par entité" inscrits dans la constitution de Dayton, mais visaient seulement à interdire l’obstruction des travaux parlementaires et gouvernementaux par l’absentéisme répété des députés et des ministres, n’ont pas désarmé l’hostilité des dirigeants et des médias de la RS. Milorad Dodik a violemment dénoncé l’action du Haut-Représentant, accusé de violer la constitution de BH et de dénaturer les accords de Dayton en voulant favoriser la domination des Bosniaques sur les autres peuples du pays. On s’attend à ce que les parlementaires de la RS demandent l’abolition des "pouvoirs de Bonn", qui permettent au Haut-Représentant de sanctionner des élus et d’imposer des mesures qu’il juge nécessaires à l’application des accords de Dayton, et décident de mettre à exécution la menace de retirer les représentants de la RS de toutes les institutions communes si le Haut-Représentant ne fait pas marche arrière.

Celui-ci ayant déclaré qu’il ne retirera pas ses propositions, l’épreuve de force avec les dirigeants de la RS semble bien engagée. Les autorités de Bruxelles, de même que les ambassadeurs d’Allemagne, de France, de Grande-Bretagne et des Etas-Unis, ont assuré Miroslav Lajcak de leur soutien. La Serbie s’est naturellement rangée du côté de Milorad Dodik. Le Premier ministre Vojislav Kostunica a établi un parallèle entre le plan Ahtisaari, de donner l’indépendance au Kosovo et les projets de Miroslav Lajcak de vouloir abolir la RS. Aussi naturellement, la Russie s’est portée au secours de la RS, s’inquiétant des tensions provoquées en Bosnie par la série de mesures mise au point par le représentant de la Communauté internationale.

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP