Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Points de vue de l’Association > CONSTITUTION DES POUVOIRS EXECUTIFS EN BOSNIE-HERZEGOVINE

CONSTITUTION DES POUVOIRS EXECUTIFS EN BOSNIE-HERZEGOVINE

lundi 24 février 2003


La Fédération de B-H, l’une des deux entités de la Bosnie-Herzégovine, vient enfin de former son gouvernement (le 14.02.03) quatre mois après la tenue des élections du mois d’octobre 2002 ! Le gouvernement est composé de représentants des partis nationalistes (SDA, HDZ, SRS), auxquels s’est associé le Parti pour la B-H de Haris Silajdzic (l’Association Sarajevo a toujours estimé que le Parti de Silajdzic n’était qu’un prolongement de celui d’Izetbegovic, d’ailleurs l’actuelle coalition avec le SDA semble le prouver !). Ce gouvernement a reçu l’aval du Haut représentant de la communauté internationale, Paddy Ashdown, tout comme cela avait été le cas pour le gouvernement central et le gouvernement de la Republika Srpska, deuxième entité de la B-H.

Ces trois gouvernements sont dominés par les partis nationalistes, dont les buts sont incompatibles, mais dont M.Ashdown estime pourtant qu’ils sont capables de réformer le pays. Or, les premières exigences posées par le Haut représentant ont déjà mis à jour l’opposition entre les nouveaux partis au pouvoir. Ashdown avait exigé l’unification du système douanier et l’introduction de la TVA dans l’ensemble du pays. Néanmoins, les dirigeants du SPS (parti nationaliste serbe au pouvoir en Republika Srpska), qui détiennent d’importants portefeuilles au sein du gouvernement central, sont opposés à ces demandes.

C’est ainsi que le président de la Republika Srpska, Dragan Cavic, a déclaré que l’introduction de la TVA dans l’ensemble du pays "mettrait en danger les institutions de la RS et la RS elle-même". Le nouveau Premier ministre de la RS, Dragan Mikerevic, a annoncé pour sa part que la RS était prête à faire une proposition sur la question de la TVA, mais qu’elle rejetait toute idée d’une unification des douanes. Or, les deux propositions constituent une conditio sine qua non pour que la B-H puisse se rapprocher de l’Union européenne. Il est évident que les nationalistes serbes cherchent à gagner du temps. Au vu de cette situation, Ashdown semble avoir pris ses distances et propose la formation d’une commission chargée d’étudier ces problèmes. Par ailleurs, il ne prévoit l’entrée en vigueur d’un système douanier unifié et de la TVA qu’en 2005 !

D’un autre côté, les partis nationalistes ne sont pas d’accord pour réunifier l’armée en B-H (la RS a sa propre armée), ce qu’exige l’UE. Compte tenu des autres intérêts contradictoires entre les partis nationalistes, l’horizon de la B-H semble bloqué pour longtemps. A moins que la communauté internationale ne se décide à intervenir énergiquement !

L’Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP