Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > L’UE soutient Lajcak

L’UE soutient Lajcak

mardi 20 novembre 2007


Les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Union européenne, réunis à Bruxelles le 19 novembre, ont renouvelé leur soutien sans réserve au Haut-Représentant Miroslav Lajcak et souligné "la nécessité pour toutes les parties, y compris en Republika Srpska, de respecter intégralement les décisions prises par celui-ci et de les appliquer rapidement". Les ministres de la Défense ont, de leur côté, fait connaître que la présence militaire de l’EU durera "aussi longtemps que nécessaire pour préserver la stabilité de la situation" en BH. Le porte-parole du quartier général de l’OTAN en BH a exprimé les mêmes préoccupations, ainsi que Javier Solana, qui s’est déclaré " très concerné par l’aggravation de la situation en BH". Le "ministre des Affaires étrangères" de l’UE a rappelé aux dirigeants bosniens qu’ils avaient l’obligation de respecter l’ordre constitutionnel du pays.

Le Conseil s’est, dans le même temps, félicité de la déclaration de Mostar du 28 octobre, par laquelle les six partis de la coalition gouvernementale se sont engagés à trouver une solution à la question de la réforme de la police, dont l’échec a empêché la conclusion de l’Accord de stabilisation et d’association entre l’UE et la BH.

Les représentants de ces six partis doivent se retrouver à Sarajevo le 22 novembre, à l’invitation d’Haris Silajdzic, membre bosniaque de la Présidence tripartite, pour envisager les suites à donner à cette déclaration. La plupart des observateurs se montrent sceptiques sur les chances d’un accord sur ce point, tout étant suspendu à la tournure que prendra le bras de fer engagé entre le Premier ministre de RS, Milorad Dodik et le Haut-Représentant sur les décisions que celui-ci a prises le 18 octobre pour débloquer le fonctionnement des institutions centrales de l’Etat. Les contacts entre les experts juridiques des deux parties ne sont pas rompus, mais les espoirs d’un compromis apparaissent ténus.

L’escalade verbale à laquelle se livre depuis le 18 octobre les dirigeants de la RS n’a, en tout cas, pas cessé les jours écoulés. Elle a été particulièrement marquée par l’intervention devant le Conseil de Sécurité de l’ONU du Premier ministre démissionnaire, Nikola Spiric, à l’occasion du rapport de mission présenté à cet organisme par le Haut-Représentant. Invité à participer au débat par le représentant russe au Conseil, Nikola Spiric a vivement critiqué l’action de Miroslav Lajcak, accusé d’avoir provoqué la crise en voulant priver la RS et le peuple serbe de Bosnie de ses droits. Les principaux dirigeants de la RS développent ce thème à satiété et l’affrontement verbal avec les responsables politiques de la Fédération devient de plus en plus virulent et trivial.

Le Conseil du Congrès des intellectuels bosniaques, le Conseil du peuple croate et le Conseil civique serbe se sont associés à une déclaration contre la montée de la violence faite par le "Cercle 99", qui voit dans les événements actuels la suite de la crise de 1992 et demande aux citoyens de soutenir les propositions de Miroslav Lajcak.

La presse internationale continue de manifester la crainte qu’après le 10 décembre, fin des "discussions" sur le Kosovo menées sous l’égide de la troika désignée par le Conseil de sécurité et ouverture d’une nouvelle étape sur la voie d’un règlement du statut de ce territoire, la confrontation ne devienne encore plus dangereuse en Bosnie-Herzégovine.

Pendant ce temps, rappel tragique d’un passé toujours présent, plus de 450 corps ont encore été exhumés d’un charnier près de Kamenica, restes de victimes du massacre de Srebrenica, crime dont le principal responsable, Ratko Mladic, demeure impuni sur le sol de la Serbie,qui attend avec optimisme sa candidature officielle à l’Union européenne.

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP