Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Vie des associations > Colloque Srebrenica

Colloque Srebrenica

jeudi 9 juin 2005


SREBRENICA : 10 ANS APRES, FAIRE FACE AU PASSE Samedi 18 juin 2005 (9h30-18h)

EHESS, 105, Bd Raspail 75006 Paris (M° St Placide ou Notre Dame des Champs)

En juillet 1995, les forces serbes s’emparaient de Srebrenica, enclave « sous protection onusienne » où étaient amassés 42 000 Bosniaques (Musulmans), provoquant le plus grand massacre de civils perpétré en Europe depuis la seconde guerre mondiale : l’exécution sommaire en six jours de 8 000 personnes et la déportation du reste de la communauté hors de la zone conquise. Les casques bleus n’opposeront aucune résistance. En novembre 1999, un rapport présenté par Kofi Annan reconnaissait la responsabilité de l’ONU dans « la faillite de la politique des zones de sécurité ». Le 19 avril 2004, le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie confirmait le caractère génocidaire des opérations organisées sous le commandement du général Ratko Mladic et du « président » Radovan Karadzic. Sept ans après les premiers aveux, en 1996, de Drazen Erdemovic, un soldat réquisitionné dans les pelotons d’exécution, trois hauts gradés ont à leur tour reconnu les faits et plusieurs autres officiers et responsables sont actuellement en cours de procès.

L’année dernière, les autorités de la « République serbe de Bosnie » ont, non sans réticence, admis l’ampleur du massacre et révélé l’emplacement de dizaines de nouveaux charniers. Peu à peu émerge la vérité accablante sur ces jours de terreur et de cette guerre. Mais le négationnisme résiste encore ; les principaux responsables, Mladic et Karadzic, sont toujours en fuite, les survivants vivent dans des camps de misère ou à l’étranger et pleurent leurs disparus non retrouvés, la lumière sur les responsabilités internationales, notamment celles des Français, n’est pas complète.

Cette journée nous permettra d’étendre notre réflexion : la bascule dans le crime génocidaire est-elle prévisible ? Comment les survivants peuvent-ils témoigner et sont-ils écoutés ? Que signifie la lutte contre l’impunité et la reconnaissance des responsabilités ? Quel bilan peut-on tirer des procédures engagées devant la justice internationale ? Rendre des comptes, réparer : relations internationales et morale sont-elles incompatibles ? Le questionnement du passé ne masquant pas mais devant, au contraire, nous permettre de mieux appréhender la situation actuelle et l’avenir de la Bosnie et Herzégovine 10 ans après l’accord de Dayton-Paris.

Pour toute information, contactez : Secrétariat Europe de l’EST CCFD (01 44 82 81 39) ; Joël Hubrecht (IHEJ : 01 40 51 02 51 ) ; Boris Najman ; Service communication LDH (01 56 55 51 07) ; Amnesty International (01 53 38 65 63)


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP