Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > La R.S. a un nouveau gouvernement

La R.S. a un nouveau gouvernement

jeudi 17 février 2005


Au terme de près de deux mois de crise, Pero Bukejlovic, membre du SDS (Parti fondé par Radovan Karadzic) a obtenu, par 46 voix contre 33, une majorité parlementaire en faveur du nouveau gouvernement de la Republika Srpska, qu’il a formé et va diriger.

Tenu par une règle édictée par la Cour constitutionnelle de compter parmi ses membres des citoyens des trois peuples constitutifs de la B.-H., ce gouvernement est composé de 8 ministres serbes, 5 boshniaques et 3 croates, mais ces huit derniers ne bénéficient de l’appui d’aucune formation politique. Avec seulement 4 ministres sur les 16 que comporte le gouvernement, le SDS, principal parti nationaliste de l’entité, détient les postes les plus sensibles, avec notamment les portefeuilles de la défense et de la police, qui ont été et demeurent au cœur des problèmes les plus brûlants de l’heure.

Face à l’hostilité du SNSD (sociaux-démocrates indépendants,de Dodik),principale force d’opposition en R.S. et des partis surtout implantés dans la Fédération, mais avec le soutien du parti de Seselj, Pero Bukejlovic a obtenu sa majorité grâce au ralliement du PDP (Parti du Progrès démocratique,de Mladen Ivanic) ,qui s’est livré jusqu’au bout à une valse-hésitation,en vue d’obtenir des assurances sur le maintien de son influence dans la sphère économique et politique de la B.-H. Mladen Ivanic paraît notamment en voie de reprendre son portefeuille de Ministre des Affaires étrangères de Bosnie-Herzégovine,qu’il avait fait mine d’abandonner lors de l’éclatement de la crise.

Dans son exposé devant le parlement, P. Bukejlovic a tenu le langage de circonstance qu’on attendait de lui, sur le respect des accords de Dayton, de la coopération avec le Tribunal de la Haye et de l’importance de l’intégration de la RS et de la B.-H. aux structures euro-atlantiques. Sur ce dernier point, Milorad Dodik, s’est demandé comment les principaux membres du gouvernement pourraient mener cette tâche à bien en étant interdits de séjour aux Etats-Unis.

Commentant la formation de ce gouvernement, le quotidien de Sarajevo "Oslobodjenje" constate, entre autre, que Bukejlovic a évité de parler du problème clé de l’actualité qui est celui de la formation d’une police unifiée en B.-H. Selon ce journal, le nouveau Premier ministre n’a apporté rien de nouveau, mais a satisfait son parti SDS, le parti d’Ivanic ( PDP) et le Haut représentant de la communauté internationale PaddyAshdown, qui aurait donné son accord à la liste du gouvernement.

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP