Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Notes de lecture > Svetlana Broz, Paul Garde

Svetlana Broz, Paul Garde

vendredi 11 mars 2005


BROZ (Svetlana).- Des gens de bien au temps du mal. Témoignages sur le conflit bosniaque (1992-1995) Préface de Paul Garde. Paris, Lavauzelle, 2005, 434 p. 27 €

L’auteur, petite fille de Tito, médecin installé depuis 1999 à Sarajevo, a recueilli un ensemble de témoignages sur la guerre en Bosnie-Herzégovine qui révèlent un aspect, souvent passé sous silence, du terrible conflit qui a ravagé le pays. Le livre met en effet en valeur les actes de nombreux bosniens, de toutes nationalités, confessions ou origines, qui ont sauvé des vies de concitoyens appartenant à des groupes représentés comme « autres » que les leurs.

L’ouvrage, Introduit par un texte de présentation très éclairant de Paul Garde, a été présenté le 10 mars à Paris,au Centre D’Etudes et de Recherches Internationales (CERI) et à Ivry,à la Librairie « L’envie de lire ». Sous la présidence, à Paris, de Jacques Semelin, chercheur au CERI et à Ivry, de Nicolas Petrovic-Njegos, Svetlana Broz a exposé le sens et la méthode de son travail et répondu aux questions qui lui ont été posées, aussi bien sur le sujet précis de son livre, que sur la situation actuelle en Bosnie-Herzégovine.

Le livre, déjà traduit dans diverses langues, avait été présenté la veille à Lyon et devait l’être un jour suivant à Marseille.

GARDE (Paul).- Le discours balkanique. Des mots et des hommes. Paris, Fayard. 2004, 479 p. 23€

Avec « Vie et mort de la Yougoslavie », publié en 1992 (mis à jour en 2000) Paul Garde avait été le premier, en France, à expliquer dans un ouvrage, à contre-courant de l’opinion générale du moment, les origines et les enjeux du conflit qui embrasait une Yougoslavie déjà morte. Il a, depuis, écrit de nombreux livres et articles sur la région. L’ouvrage qu’il vient de faire paraître, conçu sur un autre registre que les précédents, présente de nouvelles clés pour la compréhension des problèmes des Balkans, entendus dans leur extension géographique la plus large. Fort de sa science de linguiste, mais sans pédanterie, il s’attache aux significations des mots et des noms, qui importent tant dans cet espace du Sud-est européen dont les Français, particulièrement, ont souvent du mal à saisir la spécificité.

M.L.


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP