Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Analyses et commentaires > Tractations en BH,nouvelle constitution en Serbie

Tractations en BH,nouvelle constitution en Serbie

mercredi 1er novembre 2006


Parmi les coalitions parlementaires et gouvernementales qui doivent se reconstituer à l’issue des élections du 1er octobre en Bosnie-Herzégovine , la plus facile à former vient de l’être en RS où le parti hégémonique de Milorad Dodik, SNSD (sociaux-démocrates indépendants) , a obtenu le concours de deux formations disposant chacune de 3 sièges à l’Assemblée de Banja Luka, le SPRS (parti socialiste) et le DNS (Alliance démocratique du peuple), ce qui assure au dirigeant de l’entité serbe une confortable majorité de 48 députés sur 83 .

Au niveau de l’Etat, la situation est évidemment tout autre, diverses combinaisons étant envisagées dans l’entrelacs des oppositions réelles, des divergences tactiques et des rapprochements de circonstance qui affectent les positions de tous les acteurs en présence. Il est toutefois à noter que pour certains, l’heure n’est plus aux postures intransigeantes, aussi bien sur les alliances à consentir que sur les solutions à trouver sur le fond des problèmes. C’est ainsi que tous les partis de la Fédération se montrent favorables à ce que Milorad Dodik préside à Sarajevo le gouvernement central, ce qu’il refuse, préférant diriger son entité, en maintenant obstinément la ligne de défense jusqu’auboutiste de ses prérogatives actuelles. S’agissant de la réforme de la police, il vient de répéter que s’il a à choisir entre l’Europe et une police propre à la RS, il choisira celle-ci.

Le SbiH (Parti pour la Bosnie) d’Haris Silajdzic, qui a dû son succès électoral en grande partie à la faveur de son affrontement avec le Premier ministre de l’entité serbe, se montre quant à lui, plus flexible. Tandis que le vice-président de ce parti constate que le SNSD prend rang auprès du SbiH et du SDA comme partenaire obligé du pouvoir central, Haris Silajdzic admet lui-même « que les entités pourraient ne pas être abolies immédiatement ». Le nouveau membre de la Présidence s’inquiète par ailleurs d’un désengagement de la Communauté internationale de BH, qu’il jugerait prématuré s’il avait lieu prochainement.

Des déclarations du ministre allemand de la Défense évoquant un retrait des soldats allemands de BH. suivies d’informations analogues s’agissant du contingent britannique, vont pourtant dans ce sens, ce qui alarme nombre d’observateurs qui suivent l’évolution de la situation dans les Balkans.

De ce point de vue, on ne peut que s’étonner du satisfecit que vient de délivrer Javier Solana aux autorités de Belgrade à la suite du référendum d’adoption de la nouvelle constitution serbe. Outre que ce document est insatisfaisant quant à l’édification d’un véritable Etat de droit en Serbie, qu’il renforce la centralisation du pays en refusant par exemple un statut d’ autonomie à la Voivodine, qu’il contredit la volonté proclamée d’adhésion à l’Union européenne en décrétant la prééminence du droit national sur le droit international, il pose surtout la Serbie comme un Etat virtuellement irrédentiste dans sa prétention à maintenir sous sa souveraineté le Kosovo, qui a irrévocablement échappé à l’autorité de Belgrade, ce qui sera bientôt confirmé au niveau international.

Bien que les autorités internationales unanimes affirment que cette nouvelle constitution n’influencera en rien la définition du statut du Kosovo, ce dont sont d’ailleurs convaincus la grande majorité des Serbes, dont la moitié seulement a suivi les appels répétés à voter de l’Eglise orthodoxe et de tous les partis représentés au Parlement, la provocation de la classe politique serbe aurait dû être relevée pour ce qu’elle est, non seulement bête mais dangereuse pour la paix dans la région.

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP