Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > Informations diverses

Informations diverses

Prolongation du mandat de P. Ashdown
Mladen Ivanic à Paris
L’exode des jeunes bosniens
Sarajevo et Marseille

mercredi 17 décembre 2003


Le Conseil pour la mise en œuvre des accords de Dayton, réuni à Bruxelles, a prolongé d’un an le mandat du Haut représentant de la communauté internationale en Bosnie-Herzégovine. C’est ainsi que Paddy Ashdown, "le roi de la Bosnie", surnom que lui a attribué le journal britannique Guardian, restera la plus haute autorité en Bosnie-Herzégovine jusqu’au mois de mai 2005. Il est censé être le dernier Haut Représentant en Bosnie et son départ devrait donc marquer la fin de la présence autoritaire de la communauté internationale dans ce pays. Les représentants des trois partis nationalistes actuellement au pouvoir ont tous salué cette décision du Conseil pour la mise en œuvre des accords de Dayton.

Le quotidien "Oslobodjenje", de Sarajevo, estime qu’Ashdown a été plus efficace que son prédécesseur Petritch, mais se demande jusqu’à quel point les réformes qu’il a initiées porteront leurs fruits. Le journal estime que "les choses sont claires : le pays a rejoint les courants intégratifs européens, mais les citoyens continuent à se battre contre la pauvreté, le chômage, une bureaucratie primitive et le népotisme des nouveaux riches. Que voulez-vous, c’est là le calvaire que connaît tout processus de transition !", conclut "Oslobodjenje".


Mladen Ivanic, ministre des affaires étrangères de Bosnie-Herzégovine, a fait une visite officielle à Paris, les 11 et 12 décembre derniers. Selon le communiqué publié par son Ministère, Dominique de Villepin, ministre français des affaires étrangères, s’est entretenu avec M. Ivanic de l’évolution des réformes en B-H et des conditions à remplir pour permettre l’étude de faisabilité devant ouvrir la voie à des négociations entre la Bosnie-Herzégovine et l’Union européenne. Le ministre français a souligné les progrès effectués par la Bosnie pour se rapprocher de l’UE.

Lors de sa rencontre avec M. Francis Meer, ministre des finances, Ivanic a signé un accord sur la garantie des investissements. Il a aussi plaidé pour que la France participe de manière active à la Conférence sur les investissements internationaux qui doit se tenir à Mostar (B-H), en février 2004.

Nous apprenons par ailleurs que la Bosnie-Herzégovine a demandé à la France son agrément pour la nomination de Mme Z. Zovko, au poste d’ambassadeur en France. Elle succédera à M. S. Soja.


Au cours de sa dernière réunion, l’association KRUG 99 (Cercle 99) a débattu du problème de la jeunesse en Bosnie-Herzégovine. Un sondage effectué cette année avec le soutien des Nations Unies a révélé que 77% des jeunes aspiraient à quitter la Bosnie pour toujours ou à titre temporaire.

Le débat a été introduit par Zehra Kacapor ; qui a souligné que si cette tendance devait l’emporter, il n’y aurait plus en 2020 qu’un pour-cent (1%) de jeunes en Bosnie. Ces derniers sont en effet très déçus par le système de l’enseignement et 92% d’entre eux exigent la réforme de ce système. La moitié d’entre eux considèrent par ailleurs que, dans l’ensemble, les enseignants ne s’intéressent pas vraiment à leur véritable personnalité.

Le manque d’emploi est en grande partie à l’origine de cette situation. La grande majorité des jeunes estiment n’avoir aucune influence sur la vie politique. Ils viennent gonfler les chiffres au cours des campagnes électorales, après quoi on les oublie. Une représentante des étudiants a déclaré que les jeunes étaient traités comme s’ils étaient des idiots et soumis à "un véritable lavage de cerveau". Il a été particulièrement souligné que toute une génération de jeunes avait fait le sacrifice de leur vie pour défendre leur pays. Plusieurs orateurs ont demandé la constitution d’un organe spécial de l’Etat, ou d’un ministère de la jeunesse.


Les maires de Sarajevo et de Marseille, Muhidin Hamamdzic et Jean-Claude Gaudin ont signé, le 12 décembre à l’Hôtel de ville de Marseille, un accord de coopération entre les deux villes. Sarajevo rejoint ainsi le groupe des vingt villes ayant signé un accord de coopération avec la ville de Marseille, parmi lesquelles Alexandrie, Barcelone, Gdansk, Izmir, Casablanca et Tunis.

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP