Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > srebrenica > Srebrenica

Srebrenica

mercredi 26 mai 2004


APRES L’ENFER DE LA GUERRE, LE PURGATOIRE DE LA PAIX

C’est le titre d’un reportage du quotidien Oslobodjenje sur la vie actuelle et les problèmes de Srebrenica.

"Les directions du SDA (Parti d’action démocratique, fondé par Alija Izetbegovic) et du SDS ( Parti serbe démocratique, fondé par Radovan Karadzic) voudraient en finir avec Srebrenica. Les Serbes la quittent volontairement et les Bosniaques n’y rentrent pas. Les uns et les autres le font parce qu’à Srebrenica, ils n’ont pas de quoi vivre. Les autorités ont peur de voir Srebrenica revivre et les fonctionnaires locaux exécutent leurs ordres pour beaucoup d’argent. Plus tôt elle deviendra une ville fantôme, celle-là même où une catastrophe planétaire a eu lieu, plus vite elle sera oubliée. C’est la volonté des partis au pouvoir pour lesquels Srebrenica a été un objet de trafic, puis de la communauté internationale qui est responsable du martyre des habitants de Srebrenica durant la guerre". C’est par ces mots que Hakija Meholjic, conseiller municipal, décrit la position de Srebrenica aujourd’hui.

Le journal estime que " il est difficile de vivre à Srebrenica mais profitable de vivre de Srebrenica". Où vont les dons ? Plutôt dans les poches de ceux qui décident de leur emploi. D’autre part, seuls deux des fonctionnaires municipaux vivent dans la ville. Tous les autres, le maire y compris, viennent à Srebrenica pour toucher leur paye. Ils ont tous récupéré leurs biens pour les vendre et vivre à Sarajevo, Banjaluka, Tuzla ...Hakija Meholjic accuse le maire de "mentir en disant que 3.7OO Bosniaques sont retournés à Srebrenica". Ceux qui l’ont fait vivent dans des cabanes et des étables et ne trouvent pas de travail. Selon le journal, la loi électorale permet aux fonctionnaires municipaux de vivre en dehors de Srebrenica, tout en appelant les réfugiés à y rentrer.

Les élections municipales doivent avoir lieu en Bosnie-Herzégovine en octobre 2004.

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP