Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > La R.S.,la Serbie et toujours le TPI.

La R.S.,la Serbie et toujours le TPI.

jeudi 22 juillet 2004


L’assemblée parlementaire de la Republika srpska a, le 21 juillet, porté à sa présidence Dusan Stojicic en remplacement de Dragan Kalinic récemment destitué par le Haut représentant Paddy Ashdown en compagnie de 58 autres responsables politiques du SDS.Le nouveau président du parlement de l’entité appartient lui aussi au parti SDS. Il a été élu par les voix des députés du SDS et du PRP (parti de Mladen Ivanic, ministre des affaires étrangères de BH), tandis que les partis d’opposition, sociaux-démocrates indépendants ( SNSD) en tête, ont voté contre lui. Le SDA n’a pas pris part au vote.

S’adressant à l’assemblée, Stojicic a déclaré, entre autre, que la décision de révocation prise par le Haut-Représentant avait été contraire à la démocratie mais qu’il fallait "créer un environnement légal" pour permettre à la RS et à la BH de se rapprocher "des structures euro-atlantiques". Il n’a pas évoqué la demande de Mladen Ivanic, président du PRP, de chasser du gouvernement de la RS les trois ministres du SDA. Le président de la RS, Dragan Cavic avait auparavant laissé entendre que cela n"était pas une priorité ".

L’Assemblée de la RS a adopté le même jour une résolution sur la coopération avec le TPI, invitant tous les criminels de guerre, parmi lesquels Karadzic, à se rendre volontairement devant cette juridiction Le président de l’entité, Dragan Cavic, avait averti les parlementaires des risques que courait la RS. si elle refusait de coopérer avec le tribunal de La Haye. Le Haut-Représentant a réagi à ce vote en disant qu’il attendait de voir sa mise en application.

Paddy Ashdown vient par ailleurs d’écrire une lettre au premier ministre de la RS, Dragan Mikerevic, pour exprimer son inquiétude suite à la décision des autorités de Naja-Luka de changer, une nouvelle fois, les noms de plusieurs villes en RS. Il a demandé au gouvernement de la RS de s’en tenir strictement à la décision du tribunal constitutionnel sur l’égalité de toutes les nationalités dans l’ensemble du territoire de la BH. En d’autres termes, le gouvernement de la RS devra revenir sur sa décision de1999 de changer le nom de plusieurs villes de l’entité.

Association Sarajevo

N.D.L.R Les « mouvements » qui agitent la RS concernant les criminels de guerre sont à mettre en parallèle avec les rumeurs qui se multiplient, en Serbie, sur les pourparlers qui s’y dérouleraient avec Mladic pour qu’il se rende à La Haye, en échange, dit-on, du droit qui serait accordé à la justice serbe de juger ses criminels de moindre renommée, parmi lesquels les 4 généraux inculpés pour leurs crimes au Kosovo, en liberté dans le pays ou en Russie. Mladic refuserait, semble-t-il, ce marché. Si l’on en juge par le cas de Goran Hadzic, l’ancien « président » de le R.S. de Krajina qui, à peine inculpé par le TPI, a pu immédiatement disparaître de son domicile de Novi Sad, sans être le moins du monde inquiété, les autorités de Belgrade auront beaucoup de mal à satisfaire aux obligations auxquelles elles déclarent souscrire.


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP