Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > La Fédération a un gouvernement

La Fédération a un gouvernement

dimanche 1er avril 2007


Six mois après les élections, et après maintes péripéties, un gouvernement a finalement été formé dans la Fédération . Un ultime retard avait été causé par le veto opposé par le Haut-Représentant à la nomination du ministre de l’intérieur d’abord proposé par le SBiH (parti d’Haris Silajdzic), qui a dû en présenter un autre. Ce gouvernement, présidé par Nedzad Brankovic, du SDA, comprend des membres de ce parti, du SBiH, des deux formations issues du HDZ croate et un représentant du SNSD (parti de Milorad Dodik). Il laisse dans l’opposition, à l’image de la coalition gouvernementale au niveau de l’Etat, le SPD (parti social-démocrate), qui a exprimé son scepticisme sur ce qu’il fallait attendre de l’action de ce cabinet, dont la première tâche sera de faire adopter le budget de la Fédération par son parlement. Les difficultés qu’à rencontrées la constitution de l’exécutif de la Fédération ont tenu tout à la fois à la complexité de l’organisation de cette entité, avec ses 10 cantons et autant d’assemblées et de gouvernements qu’aux divisions entre ses formations politiques, spécialement entre les deux branches rivales du HDZ.

Le point le plus marquant de la visite que vient d’effectuer à Sarajevo le Premier ministre de Croatie, Ivo Sanader, a été, plus que les discussions sur le règlement des problèmes existant entre la Croatie et la BH( double nationalité, délimitation des frontières, statut du port de Ploce, construction d’un pont à Peljesac...), la pression exercée par le dirigeant du HDZ croate sur les frères séparés du HDZ de BH, pour qu’ils parviennent à s’entendre sur une ligne commune.

Mais la question la plus brûlante de l’actualité en BH demeure celle de Srebrenica, à propos de laquelle le SDA,le SBiH et le SDP maintiennent leur demande d’octroi d’un statut spécial, à la suite de l’arrêt de la CIJ. Les autorités de le RS ne veulent rien entendre de cette revendication, proposant par contre de créer pour la ville et ses habitants une zone spéciale de développement économique avec des moyens financiers appropriés.

Les médias et les principaux partis de la capitale ont sévèrement réagi aux déclarations du Haut-Représentant Christian Schwarz-Schilling qui a condamné comme inconstitutionnelle la demande de statut spécial et menacé d’user de ses "pouvoirs de Bonn" pour annuler la résolution du conseil municipal de Srebrenica. Ils comparent la vigueur de cette réaction à la mansuétude dont bénéficie Milorad Dodik dans ses démarches et propos les plus provocateurs, pour y voir un nouveau signe de la complaisance des autorités européennes l’égard des dirigeants politiques serbes, pour tenter d’atténuer leur soutien aux propositions de Martti Ahtisaari sur l’indépendance du Kosovo.

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP