Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > Le Haut-Représentant annule une loi d’amnistie

Le Haut-Représentant annule une loi d’amnistie

mardi 30 novembre 2004


Le Haut représentant de la Communauté internationale en Bosnie-Herzégovine, Paddy Ashdown a annulé une loi d’amnistie qui avait été adoptée à l’unanimité des membres du Parlement. Entrée en vigueur le 18 septembre, elle accordait de très larges pouvoir d’appréciation à la Présidence collégiale de l’Etat, qui pouvait statuer sur des cas individuels, suivant une procédure et des conditions que le Haut-Représentant a estimé exorbitantes de toutes les règles juridiques existantes en Europe. Il était,par exemple et entre autre, loisible à la Présidence de faire bénéficier de l’amnistie une personne non encore jugée pour le délit dont elle était chargée.

C’est l’amnistie accordée à l’ancien maire de Brcko, Rahic ( du Parti pour la B-H, SBIH, de Haris Silajdzic), condamné pour des faits de corruption, qui a déclenché la réaction de Paddy Ashdown qui s’est dit étonné que le parlement unanime ait pu adopter une telle loi... Soulignant que "personne ne saurait être au-dessus de la loi", il a accusé la coalition au pouvoir ( SDA,SDS,HDZ et SBIH) d’être responsable de cette situation, encore que les députés du SDP aient concouru au vote incriminé.

Tous les partis représentés au Parlement se sont d’ailleurs élevés contre ce qu’ils ont considèrent comme une ingérence injustifiée dans les affaires relevant de leur compétence.

Plusieurs journaux, souvent très critiques de l’action du Haut-Représentant, lui ont pourtant apporté leur soutien, C’est notamment le cas d’ "Oslobodjenje" qui estime que la décision d’Ashdown "est une gifle magistrale à toutes les structures officielles en BH, y compris à l’opposition ..., que cela met à nu toute la misère de l’Etat et de la politique...et montre que cette société n’est pas encore mûre pour une autonomie politique...Sans le Haut représentant, la situation ici serait encore pire "... " ll faut nous protéger de nous-mêmes ", conclut le journal.

ASSOCIATION SARAJEVO


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP