Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > Europe du Sud-Est > La Serbie et Srebrenica

La Serbie et Srebrenica

vendredi 22 avril 2005


Huit organisations de Serbie (Centre pour la décontamination culturelle, Cercle de Belgrade, Comité de juristes pour les droits de l’homme, Fonds pour le droit humanitaire, Initiative des Jeunes, Femmes en noir, Initiative citoyenne, Comité Helsinki des droits de l’homme) se sont adressées le 20 avril au Président de l’Assemblée nationale de la République de Serbie pour lui demander qu’elle s’associe, par une déclaration, à la dixième commémoration du massacre de Srebrenica.

Elles rappellent l’ampleur et la nature du crime qualifié de génocide par le TPI, sa reconnaissance par la commission qui a rendu son rapport en Republika Srpska, la responsabilité directe portée dans le massacre par certaines unités de l’armée et de la police de Serbie.

Leur lettre au Président se termine ainsi : « En adoptant une déclaration sur Srebrenica, l’Assemblée serbe, non seulement légitimerait la Serbie comme un Etat démocratique et responsable, mais démontrerait aussi que le pays et ses habitants acceptent la responsabilité morale du sort des victimes de Srebrenica. Nous croyons qu’un tel geste encouragerait la coopération avec les pays voisins - en premier lieu la Bosnie-Herzégovine - et favoriserait l’intégration de la Serbie à l’Europe ».

S’agissant du rapport sur Srebrenica mentionné dans cette lettre, le Haut-Représentant Paddy Ashdown a une nouvelle fois exigé des autorités de Banja Luka qu’elles en appliquent les recommandations finales, notamment vis-à-vis des 892 personnes impliquées dans le massacre et qui occupent des fonctions publiques en RS.

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP