Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > Quels sont les objectifs du Haut Représentant Paddy Ashdown (...)

A LA UNE

Quels sont les objectifs du Haut Représentant Paddy Ashdown ?

mardi 4 février 2003

Les Bosniens se demandent chaque jour quel est le véritable but de la politique mise en œuvre par la Communauté internationale en Bosnie-Herzégovine, quels sont les objectifs du Haut Représentant Paddy Ashdown ? Nous proposons à nos lecteurs deux articles, écrits par deux éditorialistes du quotidien "Oslobodjenje", qui expriment leurs désaccords et leurs critiques.

Tous suspects En Bosnie-Herzégovine, le conseil des ministres va enfin être constitué, Slobodan Kovac, nommé ministre de la justice, ayant reçu le feu vert du Haut représentant. Entre-temps, le gouvernement de la RS a pris ses fonctions. Les candidats appelés à occuper des postes dans le gouvernement fédéral et les gouvernements des cantons n’ont toujours pas reçu l’aval du Bureau du Haut représentant (l’OHR). Lequel vérifie les antécédents des candidats ; consulte ses archives et veille à ce qu’il ne s’agisse pas de criminels de guerre, de politiciens ayant fait obstruction à la mise en œuvre des accords de Dayton ou soupçonnés de corruption. Lorsque les candidatures sont repoussées, l’opinion publique n’a droit à aucune information et ignore ce que deviennent les dossiers des personnes incriminées. Si l’on en croit les rumeurs, certains suspects auraient quand même eu accès au pouvoir. Il est effrayant de voir avec quelle facilité certaines personnes acceptent de postuler à des postes importants, pour ensuite y renoncer tout aussi facilement, sans se sentir le moins du monde humiliés, ou compromis. L’humiliation, en fait, est générale. En B-H, ceux qui briguent le pouvoir sont automatiquement suspects. Parfois, il est vrai, pour de bonnes raisons. Les partis responsables de la guerre sont de nouveau à la tête du pays et nombre d’entre eux ont été complices de l’agression et des crimes de guerre, ou sont coupables de corruption. La communauté internationale a certainement elle-même contribué à créer cette situation, ainsi qu’à envenimer le problème de la nomination des cadres. Nous ne savons pas sur quelle base l’OHR décide qui est (ou n’est pas) apte à occuper une fonction ; qui décide, et de quelle manière. On voit resurgir soudain d’anciens dossiers, toujours faciles à manipuler ... L’exercice de la justice en-dehors du droit national et international est devenu particulièrement manifeste en B-H après le 11 septembre (("le groupe algérien", "Fiuljanin"...). Les autorités internationales insistent sur le rôle de la police et de la justice, tout en appliquant des méthodes qui rappellent celles des Etats policiers. Nous sommes tous, apriori, suspects.

Oslobodjenje - édition sur internet 25.1.2002


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP