Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Vie des associations > L’Union européenne et la Serbie. Un appel de douze ONG

L’Union européenne et la Serbie. Un appel de douze ONG

dimanche 22 avril 2007


Depuis l’arrêt rendu par la Cour internationale de justice le 26 février dernier, plusieurs responsables politiques européens ont laissé entendre que l’Union européenne allait reprendre les négociations avec la Serbie en vue de sa pré-adhésion. Ensemble, des ONG serbes, bosniaques et françaises s’en inquiètent et appellent l’Union européenne à ne pas revenir sur ses engagements.

Le 26 février, la Cour internationale de justice (CIJ) a rendu un arrêt sur la plainte déposée par la Bosnie à l’encontre de la Serbie pour les crimes commis pendant la guerre 1992-1995. La Cour reconnaît que les séparatistes serbes de Bosnie-Herzégovine sont responsables du génocide de Srebrenica (juillet 95) et que le soutien politique et matériel de la Serbie aux séparatistes serbes de Bosnie leur a donné les moyens d’agir. De plus, la CIJ a établi que la Serbie a violé la « Convention internationale pour la prévention et la répression du crime de génocide » pour ne pas avoir prévenu le massacre de Srebrenica ni arrêté ses responsables.

Pourtant, la Cour ne va pas jusqu’au bout de sa logique estimant que la Serbie ne serait que subsidiairement responsable de la purification ethnique. Il est à cet égard surprenant que certains éléments de preuve fournis au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie n’aient pas été transmis à la CIJ, alors même qu’ils venaient corroborer la planification des crimes par la Serbie.

Passé quasiment inaperçu dans la presse française, ce jugement a été vécu comme un séisme par les associations qui se battent en Bosnie et en Serbie en faveur de l’établissement de la vérité sur les responsabilités des massacres commis pendant la guerre 1992-95, et pour la construction de pays démocratiques respectant le fonctionnement de la justice nationale et internationale.

« Nous, acteurs de la société civile, engagés en faveur de ceux qui dans les Balkans pâtissent encore des effets de la guerre, sommes inquiets des attendus et des conséquences de cet arrêt. Le travail de justice doit se faire, aussi douloureux et long soit-il, et il ne doit pas être entaché par des considérations géopolitiques. Il est nécessaire tant à la construction d’une Serbie démocratique qu’à celle d’une Bosnie unifiée et dépassant la concurrence entre les nationalismes locaux. Ces pays n’ont d’avenir que dans une dynamique régionale et c’est pourquoi nos associations entreprennent dès maintenant la construction de ponts entre la Serbie et la Bosnie. L’avenir des Balkans au sein de l’Union européenne passe par l’écriture d’une histoire commune, par une vision partagée de cette guerre et par une reconnaissance des crimes et des responsabilités ».

De ce fait, l’Union européenne ne peut pas fuir ses propres responsabilités. Elle se doit de continuer à exiger l’arrestation des criminels de guerre par la Serbie, notamment Mladic et Karadzic, et leur transfert à La Haye. Ceci doit rester la condition de la reprise des négociations pour la signature d’un accord de stabilisation et d’association, première étape vers une intégration dans l’UE. Les associations y veilleront.

Les 11 associations mobilisées en Bosnie, Serbie et en France : CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement (France) - Association Sarajevo (France),Comité Kosovo Youth Initiative for human rights (Serbie), Humanitarian Law Center (Serbie), Civic Initiative (Serbie), Women in Black (Serbie), Forum NVO (Serbie), ESPO (Bosnie), Sunce na dlanu (Bosnie), Femmes de Srebrenica (Bosnie), Orhidea (Bosnie).

Contact : Véronique de La Martinière - 01 44 82 80 64 - v.delamartiniere@ccfd.asso.fr


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP