Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Analyses et commentaires > L’élection d’un ultra-nationalise à la Présidence du Parlement (...)

L’élection d’un ultra-nationalise à la Présidence du Parlement serbe (suite)

jeudi 10 mai 2007


L’élection de Tomislav Nikolic, dirigeant du SRS (parti de Seselj), comme président du Parlement serbe, a fini par attirer l’attention de l’opinion publique internationale sur la gravité de la situation politique en Serbie. La presse écrite française a publié quelques articles à ce sujet.

Les dirigeants de l’Union européenne, par les voix d’Angela Merkel, présidente en exercice de l’UE, de Javier Solana, son "ministre des affaires étrangères" et d’Olli Rehn, son commissaire à l’élargissement, ont exprimé leur inquiétude et indiqué les conséquences prévisibles de l’évènement sur l’avenir européen de la Serbie. Il s’en est suivi que l’accord avec la Serbie pour faciliter l’octroi des visas d’entrée dans les pays de l’UE a été reporté, alors que ceux avec les autres pays de la région ont été signés en avril. Une autre conséquence a été une baisse sensible du dinar.

Le Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, René van der Linden a fait la déclaration suivante : " J’ai appris avec consternation l’élection de Tomislav Nikolic, membre d’un parti politique dirigé par un homme poursuivi pour crimes de guerre, à la fonction de Président du Parlement serbe. Je tiens à rappeler ,à ce propos, que la coopération avec le TPIY n’est pas facultative, mais qu’il s’agit d’une obligation juridiquement contraignante et d’un engagement pris par la Serbie au moment de son adhésion au Conseil de l’Europe".

L’accession de la Serbie à la Présidence du Comité des ministres du Conseil de l’Europe, prévue automatiquement le 11 juin, se trouve ainsi remise en cause, avec pour premier signe , le fait que le drapeau du Conseil de l’Europe qui, selon la coutume, devait être hissé à Belgrade le 12 mai , ne le sera pas.

Le Président Boris Tadic a demandé aux partis qui ont porté Tomislav Nikolic à la Présidence du Parlement ( SRS de Seselj, DSS de Kostunica et SPS de feu Milosevic) de transformer leur alliance parlementaire en alliance gouvernementale. Si aucun gouvernement n’était formé avant l’échéance constitutionnelle du 15 juin, de nouvelles élections seraient obligatoires.

Association Sarajevo.


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP