Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > Pour la libération immédiate de Jovan Divjak

Pour la libération immédiate de Jovan Divjak

lundi 7 mars 2011


L’appel à la libération immédiate de Jovan Divjak du 4 mars a reçu le soutien de nombreuses personnes et d’associations. Parmi ces dernières : Collectif diois pour la paix dans les Balkans Comité Kosovo Confrontations Europe Maison de l’Europe d’Albertville et de la Savoie Mères pour la paix Mir Sada Place publique Solidarité-Bosnie Genève SSVDS (soutien aux survivants de la vallée de Drina-Srebrenica)

L’AEC-Nantes a publié par ailleurs cet appel :

L’AEC-Nantes s’indigne de l’arrestation de Jovan Divjak et appelle à se mobiliser pour sa libération Nous venons d’apprendre l’arrestation scandaleuse de Jovan Divjak le 4 mars à Vienne sur mandat d’interpol à la demande de la Serbie.

Nous sommes indignés par un tel acte d’abus de droit et de manipulation de la justice par le gouvernement de la Serbie. Le gouvernement de M. Tadic tente ainsi de faire oublier les responsabilités sanglantes de la Serbie dans la destruction de la Yougoslavie en "rééquilibrant les fautes" et en masquant l’insupportable protection et impunité dont bénéficie le général Mladic.

Plus gravement, la Serbie s’attaque à un symbole, celui de l’engagement du général Jovan Divjak, d’origine serbe né à Belgrade, pour une Bosnie libre, démocratique et multi-ethnique, refusant toute solidarité communautaire avec les agresseurs. Défenseur de Sarajevo durant le siège, puis animateur de la fondation « L’éducation construit la Bosnie-Herzégovine » (qui vient en aide aux enfants de toutes communautés victimes de la guerre), membre du Cercle 99 de Sarajevo qui oeuvre pour une Bosnie plurielle, Jovan Divjak a été et est un citoyen exemplaire pour l’avenir des Balkans.

L’AEC a pendant de nombreuses années soutenu l’action de Jovan Divjak et l’a reçu plusieurs fois à Nantes, notamment en 1998 lors des manifestations pour célébrer l’Edit de Nantes. L’AEC s’honore de l’amitié qui l’unit à Jovan Divjak.

Nous voulons également rappeler que J. Divjak a été décoré par la France de l’ordre de la légion d’honneur au titre de son combat pour une Bosnie multi-ethnique.

Nous en appelons au Président de la République et au nouveau ministre des Affaires étrangères pour

• qu’ils apportent leur soutien à Jovan Divjak ;

• qu’ils obtiennent de la Serbie qu’elle retire sa plainte totalement contraire à une intégration européenne et à un avenir de paix durable dans les Balkans ; • qu’ils réitèrent l’exigence d’arrestation de Ratko Mladic et son transfert au TPI.

L’AEC invite les citoyens à manifester leur indignation et à faire pression pour obtenir la libération immédiate de Jovan Divjak :

• auprès de l’ambassade d’Autriche en France en leur adressant ce texte : paris-ob@bmeia.gv.at

Monsieur l’Ambassadeur, Nous vous prions de transmettre à votre gouvernement notre exigence de libération immédiate de Monsieur Jovan Divjak, incarcéré en Autriche à la suite d’une demande scandaleusement infondée de la Serbie.

• auprès du ministère français des Affaires étrangères http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/navigation_3620/courrier_3884/reaction-actualite-internationale_65924.html

Monsieur le Ministre,

Nous vous appelons à apporter tout votre soutien à Monsieur Jovan Divjak, décoré de la légion d’honneur au titre de son action pour une Bosnie multi-ethnique. Nous vous demandons de tout faire pour obtenir sa libération et le retrait de la plainte scandaleusement infondée de la Serbie.

Pour exprimer directement en français votre solidarité à Jovan Divjak, son adresse : ogbh@open.net.ba


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP