Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > Accord bosno-croate sur la double nationalité, pas d’accord sur la (...)

Accord bosno-croate sur la double nationalité, pas d’accord sur la propriété.

samedi 6 août 2005


A l’issue de la première visite officielle en Croatie du Premier ministre de Bosnie-Herzégovine, Adnan Terzic, il était prévu qu’il signerait le 4 août avec son homologue croate, Ivan Sanader, deux importants accords, l’un sur la double nationalité de certains citoyens des deux pays, l’autre pour régler le contentieux subsistant en matière de régime de propriété des biens, à la suite de la dissolution de la Fédération yougoslave.

Seul le premier a été signé par les ministres de l’intérieur des deux pays, le second s’étant heurté à l’opposition des représentants de la RS, ceux-ci ayant menacé de poser la question de la « violation des intérêts nationaux vitaux » serbes, au travers du statut d’entreprises ayant changé de mains en Croatie et en RS.

Selon les experts croates, le problème aurait déjà été résolu par l’accord global de succession d’Etat conclu entre tous les pays issus de l’ex-Yougoslavie, les questions pendantes touchant surtout les propriétés des Serbes de Croatie résidant en RS. De nombreux observateurs voient dans l’obstruction de la direction serbe des raisons tenant à la fois aux intérêts particuliers de certains dirigeants de l’entité et à la conjoncture politique , marquée par une recrudescence de la tension entre les dirigeants de Banja Luka et Belgrade et ceux de Sarajevo et Zagreb. Dans le contexte de la dixième commémoration de l’opération « Oluja », célébrée avec éclat en Croatie, déplorée en Serbie comme, selon les termes de Vojislav Kostunica, le « plus grand exemple de nettoyage ethnique depuis la 2° guerre mondiale » et comparée au massacre de Srebrenica, les dirigeants serbes auraient considéré que la date de la signature de l’accord constituait un signe d’ « humiliation » pour le peuple serbe.

L’accord sur la double nationalité prévoit que les solutions seront les mêmes que pour les accords avec la Serbie-Monténégro, chaque pays édictant ses lois. Il est prévu que l’accord sur la propriété sera remis sur la table lors de la visite d’Ivo Sanader en B.-H. , en septembre.

Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP