Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Points de vue de l’Association > Lettre à Martine Aubry, Première secrétaire du PS

Lettre à Martine Aubry, Première secrétaire du PS

A propos d’Ivica Dacic et du SPS (Parti socialiste serbe)

lundi 28 novembre 2011


Le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur du gouvernement de Serbie, Ivica Dacic, déploie une activité débordante sur la scène politique de son pays et à l’extérieur au point d’éclipser la personnalité du chef du gouvernement en titre, Mirko Cvetkovic. Il a l’habitude des prises de position provocatrices, qui lui rapportent en points de popularité dans les sondages. Depuis la « Republika Srpska » où il se rend souvent, à Trebinje, il vient d’en ajouter une qui a fait du bruit, en déclarant : « L’attaque sur les Serbes au Kosovo-Métochie est une attaque sur la Serbie et elle doit riposter car si le gouvernement ne le veut pas, le peuple le veut » (site en français de « glassrbije », radio de Belgrade- 21-11-2011).

Cette posture belliqueuse n’a pas empêché Ivica Dacic d’être reçu à Bruxelles par le Commissaire à l’élargissement Stefan Füle et plusieurs responsables de groupes politiques de l’Assemblée européenne, qui auraient manifesté leur compréhension de la position de Belgrade sur la question de la candidature de la Serbie à l’UE, à laquelle doit répondre le Conseil européen du 9 décembre. Ivica Dacic a particulièrement fait état de sa rencontre avec la direction du groupe socialiste et indiqué qu’ il allait participer aux travaux de la Convention du Parti des socialistes européens qui s’est tenue les 26 et 27 novembre à Bruxelles.

C’est sur ce dernier point que le bureau de l’Association Sarajevo a voulu intervenir auprès du Parti socialiste français, tant il lui semble malséant qu’une personne et un parti tels qu’Ivica Dacic et le SPS puissent entretenir des liens avec des organisations politiques démocratiques. On rappellera que le SNSD (Alliance des sociaux-démocrates indépendants) de Milorad Dodik a été suspendu de son appartenance à l’Internationale socialiste, après y avoir été admis on ne sait trop sur quels critères, la même interrogation pouvant d’ailleurs être exprimée concernant le Parti démocrate de Boris Tadic, qui est membre de cette Internationale.

On lira ci-dessous la lettre à Martine Aubry.

Association Sarajevo

LETTRE A MARTINE AUBRY, PREMIERE SECRETAIRE DU PARTI SOCIALISTE

Paris le 26 novembre 2011

Madame Martine Aubry Première secrétaire du Parti socialiste 10, rue de Solférino Paris 75007

Madame la Première secrétaire,

Je me permets de porter à votre attention les informations ci-jointes provenant de sources serbes , celles des sites de la télévision de Belgrade B92 et de la radio officielle serbe « Glass Srbije » (la voix de la Serbie ).Elles concernent des déclarations faites par Monsieur Ivica Dacic, Vice-président et Ministre de l’intérieur du gouvernement de Serbie, mais aussi Président du SPS (Parti socialiste serbe), parti créé et dirigé par Slobodan Milosevic, dont Ivica Dacic a été le porte-parole pendant toutes les années des guerres yougoslaves.

Je ne retiens pas la substance de ces déclarations qui ne font que reprendre les thèses quotidiennement développées par les dirigeants serbes, encore qu’Ivica Dacic aille plus loin en menaçant le Kosovo d’une nouvelle guerre, mais uniquement leurs allégations sur des relations qui auraient été nouées entre le Parti socialiste européen et le SPS. On n’ose croire que ce parti serait ainsi admis, même à titre consultatif, dans la famille des socialistes européens. Le SPS n’a jamais renié le fondement de la politique menée par Slobodan Milosevic, que votre parti a vigoureusement condamnée, et son dirigeant actuel s’est lui-même illustré, au lendemain de la proclamation de l’indépendance du Kosovo, par des prises de position inqualifiables à l’encontre de l’opposition anti-nationaliste serbe (voir la notice jointe).

Sans entrer dans le détail des problèmes que pose la candidature de la Serbie à l’Union européenne au regard de la situation régionale et notamment des positions de Belgrade à l’égard du Kosovo et de la Bosnie-Herzégovine, je me permets de vous signaler qu’Ivica Dacic et le SPS se rangent dans la fraction la plus dure du nationalisme serbe dont les orientations sont d’évidence contraires aux valeurs européennes.

En ce qui touche la Bosnie- Herzégovine, qui intéresse au premier chef l’Association Sarajevo, longtemps dirigée par Francis Jeanson, Ivica Dacic se trouve en pointe de l’appui apporté par la Serbie à Milorad Dodik, Président de la « Republika Srpska », entité serbe de la BH, et de son parti SNSD (Alliance des sociaux-démocrates indépendants ) qui a été, à juste titre, suspendu de l’Internationale socialiste ( Le SNSD a rapidement compensé ce rejet en s’alliant au parti « Russie unie » de Poutine). Ce soutien de la Serbie aux dirigeants de la « Republika Srpska » n’est pas le moindre des facteurs de déstabilisation de la région dans la mesure où il rend insoluble la crise de la Bosnie-Herzégovine, maintenue dans l’incapacité de se doter d’un Etat à même de remplir ses fonctions.

Pour toutes ces raisons, ici très sommairement exposées, je veux croire que les informations selon lesquelles Ivica Dacic et son parti auraient l’oreille des partis socialistes européens sont, en définitive, fausses.

Veuillez agréer, Madame la Première secrétaire, l’expression de mes sentiments respectueux.

Boris Najman

Président de l’Association Sarajevo


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP