Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Informations > sur la B.H. > srebrenica > Srebrenica - les survivants du massacre réclament un milliard de (...)

Srebrenica - les survivants du massacre réclament un milliard de dollars

mercredi 12 novembre 2003


Les survivants du massacre le plus atroce jamais perpétré en Europe depuis la Deuxième guerre mondiale ont intenté un procès aux Nations Unies et au gouvernement hollandais, accusés de n’avoir rien fait pour protéger la population, à déclaré à Sarajevo Semir Guzin, l’un des avocats représentant les victimes.
"Nous demandons une somme globale d’au moins un milliard de dollars et espérons arriver à un arrangement en-dehors des cours de justice", a-t-il déclaré.
Semir Guzin est l’un des avocats bosniens, américains et hollandais chargés de représenter les familles des victimes de Srebrenica. En juillet 1995, quelques mois seulement avant la fin de la guerre, les troupes bosniennes serbes envahirent la zone alors protégée par les Nations Unies et exécutèrent environ 8.000 hommes et jeunes adolescents bosniaques.
Les soldats de la paix hollandais chargés de protéger l’enclave de Srebrenica n’avaient alors rien fait pour empêcher ce massacre. Ce qu’a reconnu le gouvernement des Pays-Bas en avril 2002, après avoir remis sa démission. Il y a un an l’avocat Guzin a envoyé une lettre à l’Organisation des Nations Unies, réclamant des dédommages et intérêts pour un montant d’au moins un milliard de dollars.
"Les Nations Unies n’ont jamais envoyé de réponse officielle", explique Semir Guzin, ajoutant que les autres avocats et lui-même ont établi des dossiers sur presque toutes les 8.000 victimes tout en rappelant qu’ils espèrent parvenir à un arrangement à l’amiable, afin d’éviter de longs procès.
5.000 victimes ont jusqu’à présent été exhumées des charniers retrouvés dans l’est de la Bosnie. Les médecins légistes déterrent des restes humains presque tous les mois. Près de 1.200 victimes de Srebrenica ont pu être identifiées grâce aux analyses ADN.

(Association Sarajevo)


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP