Archives de la Lettre d'information de l'Association Sarajevo - Fondatrice Mirjana Dizdarevic

Association Sarajevo

Accueil du site > Vie des associations > MISSION EN BOSNIE-HERZEGOVINE

ASSOCIATION ENFANTS-EUROPE-BOSNIE

MISSION EN BOSNIE-HERZEGOVINE

vendredi 12 mai 2006


Du 7 au 30 avril 2006

Les buts de cette mission :

° Faire le point sur les donations de maisons pour les réfugiés du camp de Miatoviči qui doivent retourner à Vlasenica.
° Projets agricoles sur les secteurs de Janja, Pobudje, Kamenica, Bratunac, Kravica et Srebrenica.
° Formation en machinisme sur les différents secteurs.
° Enquête sur la faisabilité d’une coopérative commerciale agricole sur la vallée du nord de la Drina.

Chronologie du mois d’avril 2006

 7
° Implantation sur le secteur
° Visite à Pobudje car 15 personnes sont intéressées par les cours de machinisme.

 8
° Formation à l’école de Pobudje avec 15 élèves : Entretien et réglage des tronçonneuses - Entretien et réglage des motoculteurs
° Bilan sur l’état du matériel : bien entretenu, à l’abri.
° Visite de quelques villages pour finaliser la formation et estimer les besoins de connaissances.

 9
° Visite à Janja
° Point sur les cultures, l’élevage et le matériel, il manque un tracteur.
° Visite du camp de Miatoviči et des 13 familles réfugiées qui doivent retourner à Vlasenica. Voir liste.

 10
° Formation dans les différents villages de Pobudje, état du matériel satisfaisant.
° Visite à la mairie de Svornik : rencontre avec l’adjoint attaché à l’agriculture, renvoi vers l’ingénieur.
° Rendez-vous à Kamenica sur le site de la coopérative avec un ingénieur et visite des séchoirs à pruneaux financés par Mercy-Corps.

 11
° Rendez-vous à la mairie de Srebrenica, rencontre avec le Maire : Abduraman MALKIC, de ses adjoints à l’éducation et à l’agriculture.
° Visite à la coopérative ZZ Srebrenica. Voir compte rendu. Point sur le planning

 12
° Formation à Janja, conseils et remise en état du matériel : motoculteur
° Traductions et visites à Bratunac : association Zena-Podrinja, les formations sont impossibles, les agriculteurs n’ont aucun matériel.

 13
° Visite à l’association Drina-Srebrenica qui nous prépare une liste d’agriculteurs intéressés par la formation sur le village de Suceska.
° Visite à Zelinje pour faire le point sur le village et notamment la ferme de monsieur Avramovic.

 14
° Visite à Suceska : pas de possibilité de formation, les agriculteurs réclament du matériel uniquement. L’OHR (Vina et Charlie) leur ayant promis de l’aide grâce à une donation d’une association française, en l’occurrence nous. Nous nous retrouvons dans une situation délicate.

 15 et 16
° Week-end à Sarajevo, visite de la ville et de la grande cascade. Achats divers pour l’exposition du 20 mai.

 17
° Ecole de Kravica : Distribution du courrier des enfants français, photos et ramassage du courrier pour les enfants français. Les enfants sont heureux.
° Visite à l’association Maja pour établir la liste des agriculteurs intéressés par la formation en machinisme, cette association œuvre aussi pour le droit des femmes (voir plaquette).

 18
° Rendez-vous au siège social de la coopérative de Kamenica (voir compte rendu).
° Rencontre d’Ivar Petterson organisateur de la marche des survivants de la longue marche de Srebrenica, à Burnice avec Muhizin Omerovic.

 19
° Visite à Tuzla pour rencontrer UNHCR pour faire le point sur les donations de maisons, aucune décision ne sera prise avant le 15 mai. Prière de déposer la liste des demandes de maisons de Mihatovici au bureau.
° Visite à monsieur Rhustic Husein pour faire le point de l’évolution de sa cirrhose du foie et sur les médicaments à lui fournir.
° Rencontre avec Mercy-Corps : Alenka la responsable nous explique le changement d’orientation de la communauté européenne en matière de reconstruction. Donation par les mairies ou bien par le ministère des réfugiés. 1100 maisons pour toute la Bosnie, ce qui est peu.
° Kladanj : rencontre avec Alma Candzic, point sur les reconstructions à Vlasenica. Une donation de 20 maisons par la CARITAS est prévue ainsi que 28 par la Communauté Européenne. Pas de réponse avant le 15 mai pour les réfugiés de Miatovici. Aucun besoin en formation machinisme, le matériel étant rare. Elle promet une aide pour la construction d’un atelier de couture en ville et aussi d’une sandwicherie (voir document). Elle nous demande une aide pour mettre en place des classes vertes pour enfants défavorisés. Il nous est signalé un abus de prix quant aux labours en entreprise sur Vlasenica : 60 KM aux 1000 m² ce qui nous paraît exagéré.

 20
° Comptes rendus, traductions et planning
° Rencontre avec Saban pour présenter le projet camion et préparer la réunion des membres de l’association.

 21
° Formation en machinisme à Kravica et une ferme environnante avec élevage taurillons et cochons. Très bons contacts, sont très intéressés.
° Comptes-rendus divers. Projet tracteur pour Janja.

 22
° Visite de la vallée de Jadar, découverte des mines de minerai de fer et de bauxite à ciel ouvert. L’exploitation de la bauxite a été relancée avec les lithuaniens, une unité de production a été ouverte à Zvornik et la transformation en aluminium se fait à Mostar.

 23
° Nouvelle visite à Janja, La décision d’acheter un tracteur est prise après consultation des trésoriers de l’association. Rencontre du chauffeur de tracteur chez Hazim Cehajic. Voir projet. Essai satisfaisant in-situ du tracteur par Bernard Axisa.
° Visite de Stanojka de Bratunac dans la soirée. Projet de formation mise en contact avec le CCFD pour présentation de projets agricoles.

 24
° Visite à l’école de Kravica afin de remettre les photos. Rencontre avec le directeur.
° Rencontre avec Biljana Spasojevic de la CARITAS Suisse et rendez-vous pour le 25 à 10 heures. Elle sert d’appui technique au niveau des fruits rouges.
° Visite à Namir Poric à Bratunac délégué de l’association Bauer-Helfen-Bauer. Exposé sur les conclusions et recueil d’informations sur les coopératives et autres. Namir arrive aux mêmes conclusions que nous : il faut attendre encore un peu avant de fonder une coopérative digne de ce nom. La mentalité des agriculteurs a besoin d’évoluer. Les prix des labours pratiqués par Vocar sont inexacts comme nous le pensions.

 25
° Rendez-vous Biljana et visite sur le terrain d’une parcelle de 2000 m² de framboises sur Vlasenica. Nous lui posons la question de formation légumière, conclusion : elle se trouve être incompétente en ce domaine. Visite d’un élevage d’escargots, mortalité hivernale due au froid, il n’y a pas de nurserie. Vente de la production hélicicole à Banja-Luka.
° Visite à Burnice et réunion pour le projet camion. Voir compte rendu.

 26
° Direction Mostar pour la visite de Promo-Star, fabrique de confitures. Voir compte rendu.
° Nous sommes impressionnés par le nombre de touristes de toutes nationalités en cette saison à Mostar.

 27
° Travaux divers : transfert de fonds....

 28
° La société ECON décerne le label BIO aux productions agricoles suivant certains critères que l’on peut trouver sur son site internet. Pour obtenir ce label, il faut réunir un certain nombre d’agriculteurs, les persuader du bien fondé de cette méthode et ensuite les réunir autour d’un projet commun qui institura une agriculture biologique sur leurs terres. Ils font alors un projet qu’ils remettent à la société ECON et le processus s’engage. ECON fournit l’ingénieur chargé des prélèvements de terres, de l’appui technique et le matériel et les fournitures aux agriculteurs. Les produits bio sont payés 20% plus chers et privilégient les champs situés loin des routes. Actuellement il existe un déficit au niveau des framboises. Tous ces produits sont vendus sur le marché local et à Mercator de Sarajevo, Mostar, Banja-Luka. Il est nécessaire de faire la péréquation entre le prix de reprise élevé et le montant des charges induites.... Les herbes médicinales et les plantes aromatiques sont récoltées puis envoyées dans des laboratoires en vue de transformation : Faroma-Med à Travnik.
° Entrevue avec Julia Nietsch chargée de la coopération auprès de l’Ambassade de France à Sarajevo. Compte rendu synthétique de la mission, partage d’informations diverses, demande de subvention quant au camion de Pobudje.
° Entrevue avec Monsieur l’Ambassadeur de France à Sarajevo : monsieur de FABIANI Henri ; Présentations diverses, échange de points de vue sur la situation en Bosnie-Herzegovine, en particulier sur l’Est du pays. Exposé de la mission qui se termine et conclusion quant à la décision de repousser la coopérative commerciale à plus tard. Nous présentons notre projet de financement d’un camion pour le village de Pobudje qui est approuvé et le financement par l’intermédiaire de l’Ambassade est assuré. Nous prenons congé vers 18 heures en remerciant chaleureusement Julia Nietsch et Monsieur l’Ambassadeur.

ASSOCIATION ENFANTS-EUROPE-BOSNIE


© Association Sarajevo - 17, rue de l'Avre 75015 Paris - http://www.association-sarajevo.org/

Nous contacter - Référence légales - Suivre la vie du site RSS 2.0 - Plan du site - Espace privé - SPIP